Toggle search bar

WxT Language switcher

Rivière Grand

Désignée


Province
Ontario
Length
627km

Carte de l'histoire

Chaque carte narrative d’une rivière du patrimoine canadien comporte diverses représentations visuelles de données géospatiales, du texte, des photos, des vidéos et des liens externes.

Voir la carte

Patrimoine naturel

Les terres agricoles représentent plus de 70 pour 100 de la superficie de 6 800 km2 que couvre le bassin hydrographique de la rivière Grand, le plus vaste dans le Sud de l’Ontario. Bien que la rivière ne soit pas désignée pour ses valeurs naturelles, elle offre un habitat à des milliers d’espèces d’oiseaux, de poissons et d’autres animaux et espèces sauvages, dont environ 80 espèces en péril. La forêt entourant la rivière Grand, l’une des rares forêts caroliniennes à subsister au Canada, renferme des espèces telles que l’érable sycomore, le sassafras, le caryer glabre et le chêne jaune. Le bassin de la rivière abrite plus de 90 espèces de poissons, soit la moitié de toutes les espèces au Canada. Près de 250 espèces d’oiseaux ont été observées dans l’aire de gestion de la faune du marais Luther.

Patrimoine culturel

Dans le bassin hydrographique de la rivière Grand, plus de 800 sites archéologiques racontent 11 000 ans d’histoire humaine. À l’arrivée des Européens, les Neutres contrôlaient le territoire de la rivière Grand. Après la Révolution américaine, les membres de la Confédération iroquoise se sont vu octroyer des terres du bassin hydrographique en remerciement de leur loyauté à l’égard de la Couronne britannique. Les colons loyalistes ont suivi peu après, ainsi que des mennonites de la Pennsylvanie et des immigrants écossais. La chapelle des Mohawks à Brantford et la tour commémorative des Pionniers-de-Waterloo à Kitchener sont deux lieux historiques nationaux qui reconnaissent ces pionniers. La réutilisation adaptative de structures historiques telles que des moulins et des usines le long de la rivière aide à préserver le patrimoine bâti de la région de la rivière Grand, notamment dans les localités d’Elora, Fergus, Cambridge et Paris .

Le premier barrage du Canada servant à la conservation de l’eau, le barrage Shand, a été construit à Fergus en 1942. La digue a créé Belwood Lake, un endroit en vogue où se déroulent des activités récréatives tout au long de l’année.

Patrimoine récréatif

Les 37 aires de conservation de l’office de protection de la nature de la rivière Grand offrent de nombreuses possibilités d’activités récréatives, notamment le camping, la navigation de plaisance, la pêche et la randonnée pédestre. Les abords de la rivière sont jalonnés d’un vaste réseau de sentiers polyvalents, qui comprend des tronçons du sentier Transcanadien. Le premier barrage du Canada, appelé le barrage Shand, a été construit sur la rivière Grand en 1942. Une installation de pêche d’aval est située tout juste en aval du barrage. C’est une destination populaire pour les adeptes de pêche à la ligne pour la truite brune, le brochet, la perche et l’achigan à petite bouche.

Le site Web de l’OPNRG est une excellente source d’information sur les activités récréatives  proposées dans le bassin de la rivière Grand, tel que les sentiers, le camping et les routes de canotage.

Fait intéressants

L’aire de conservation à l’intérieur de Rockwood, sur la rivière Eramosa, renferme ce qui est peut-être la plus grande marmite de géants au monde avec ses cinq à six mètres de diamètre et ses quelque treize mètres de profondeur. Elle est surnommée  « Devil’s Well ».

Gestionnaires de rivières

L’Office de protection de la nature de la rivière Grand (en anglais seulement) est responsable de la gestion de cette rivière du patrimoine.

Découvrir plus

Désignation

En raison de son histoire culturelle et de ses possibilités récréatives exceptionnelles, la rivière Grand, longue de 290 km, a été désignée rivière du patrimoine canadien en 1994. Cette désignation comprend également ses principaux affluents, les rivières Nith, Conestogo, Speed et Eramosa. Les méandres de la Grand traversent des forêts marécageuses où se retrouvent de rares espèces caroliniennes et des villes où sont toujours debout des moulins, fonderies et manufactures du 19e siècle.

La Grand River Conservation Authority a reçu le Thiess International Riverprize en 2000 pour sa gestion exemplaire de cette rivière du patrimoine.

Histoires de réussite

La rivière Grand – Lauréate du Thiess International Riverprize

Un grand prix pour une grande stratégie

Grand river prize

En septembre 2000, l’Office de la protection de la nature de la rivière Grand (OPNRG), en Ontario, recevait le prestigieux Thiess International Riverprize (en anglais seulement). Le Riverprize, qui est décerné chaque année à Brisbane, en Australie, souligne les réalisations exceptionnelles dans le domaine de la gestion des rivières et les innovations liées à la science, à la technologie, à la planification, aux politiques et aux partenariats avec des intervenants. Tous ces aspects sont liés à la rivière Grand, laquelle a été le premier bassin canadien à recevoir ce prix. The Grand Strategy for Managing the Grand as A Canadian Heritage River (en anglais seulement) était un volet de la soumission de l’OPNRG pour ce prix prestigieux.

Souligner le rétablissement de la rivière

Le prix souligne l’histoire de la rivière, qui s’est détériorée et a été victime de l’industrialisation pendant des années avant d’être enfin remise dans son état d’origine. Cette évolution remarquable témoigne de la vision stratégique de l’Office de la protection de la nature de la rivière Grand et de ses plans à long terme pour laisser une rivière saine aux générations futures.

L’engagement communautaire est essentiel à la gestion des bassins

L’OPNRG compte sur des centaines de partenariats pour déterminer les interventions prioritaires et régler les problèmes. L’organisme mobilise ses partenaires au moyen de bulletins mensuels, d’événements spéciaux le long de la rivière et du Grand Action Registry, un registre de réalisations et d’engagements. Ces outils renforcent le sentiment d’appartenance de la communauté à l’égard de l’intendance de la rivière.

Un héritage durable

L’OPNRG a investi les fonds reçus dans le cadre du prix (100 000 $ AU) dans la création du Thiess Riverprize Endowment Fund, fonds qui appuie chaque année des projets locaux liés au bassin de la rivière. Ce fonds fait en sorte que l’héritage lié à ce prix soit maintenu encore aujourd’hui, plus d’une décennie plus tard, et que les mesures de conservation des résidents de la rivière Grand puissent bénéficier d’un appui financier.

À propos de la rivière Grand

La rivière Grand coule sur 300 kilomètres dans le sud-ouest de l’Ontario depuis les hautes terres du comté de Dufferin jusqu’à Port Maitland, sur le lac Érié, et des millions de personnes habitent sur ses berges. La rivière et ses affluents ont été ajoutés au RRPC en 1994 en reconnaissance de leur large éventail de valeurs culturelles, patrimoniales et récréatives remarquables.

Ressources

titre type fichier
Rivière Grand Rapport décennal 2004 – 2014 Archived / archive en anglais seulement Rapports décennaux PDF sur Rivière Grand Rapport décennal 2004 – 2014

Cette page Web a été archivée dans le Web

L’information dont il est indiqué qu’elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n’est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n’a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Texte de la plaque

Les plaques des rivières du patrimoine canadien offrent un bref coup d’œil sur les raisons pour lesquelles une rivière a été désignée dans le système. Elles sont souvent situées à proximité de l'un de ses sites historiques importants et mettent en valeur certaines des valeurs naturelles, culturelles et récréatives les plus importantes de la rivière.

Rivière Grand texte de la plaque

La rivière Grand - La rivière Grand, qui parcourt 290 km, depuis les hautes terres de Dundalk jusqu’au lac Érié, porte bien son nom puisqu sa vallée est la plus vaste du sud de l’Ontario. Une mosaïque de cultures autochtones et européennes caractérise sa vallée. L’architecture du XIXe siècle conserve des exemples représentatifs dans de nombreuses agglomérations rurales et urbaines. Sillonnant marécages, bois et forêts caduques, la rivière établit un lieu harmonieux entre les paysages naturels et culturels. La désignation de la rivière Grand comme rivière du patrimoine canadien est attribuable au fait qu’il y existe par tradition une collaboration en matière de gestion du bassin versant pour protéger la beauté naturelle, la diversité culturelle et les possibilités récréatives de la vallée. Cette plaque est un témoignage présenté à toutes les personnes qui travaillent de concert pour qu la vallée de la rivière Grand soit une région où il fait, plus que jamais, bon de vire, de travailler et de se divertir.