News

News

Facebook

Canadian Heritage Rivers / Rivières du patrimoine canadien updated their profile picture. ... See MoreSee Less

Canadian Heritage Rivers / Rivières du patrimoine canadien added 5 new photos.

The #Ottawa River was an important transportation and trading hub for Indigenous Peoples and Europeans and a major travel route for explorers, the fur trade and logging. Forming a natural border between Ontario and Quebec, the Ottawa River was important in the development of Canada and played a decisive role in the choice of Ottawa as the national capital.

Its diverse environment is home to the spiny softshell turtle, one of the rarest turtles in Canada. In 2017, celebrate the Canadian Heritage Rivers System with us! #Canada150 #OurRivers #YOW

www.chrs.ca/the-rivers/ottawa

La Rivière des Outaouais était une importante route navigable et pôle commercial pour les peuples autochtones et les Européens et une voie de déplacement significative pour les explorateurs, le commerce des fourrures et l’industrie du bois. Formant une frontière naturelle entre l’Ontario et le Québec, la rivière des Outaouais a contribué au développement du Canada et au choix d’Ottawa comme capitale nationale.

Son environnement diversifié abrite l’une des tortues les plus rares au Canada. En 2017, célébrez le Réseau des rivières du patrimoine canadien avec nous! #NosRivieres #Outaouais

Ottawa Riverkeeper - Sentinelle de la rivière des Outaouais,
Rideau Valley Conservation Authority, Ontario Travel
... See MoreSee Less

The #Ottawa River was an important transportation and trading hub for Indigenous Peoples and Europeans and a major travel route for explorers, the fur trade and logging. Forming a natural border between Ontario and Quebec, the Ottawa River was important in the development of Canada and played a decisive role in the choice of Ottawa as the national capital. 

Its diverse environment is home to the spiny softshell turtle, one of the rarest turtles in Canada. In 2017, celebrate the Canadian Heritage Rivers System with us! #Canada150 #OurRivers #YOW

www.chrs.ca/the-rivers/ottawa

La Rivière des Outaouais était une importante route navigable et pôle commercial pour les peuples autochtones et les Européens et une voie de déplacement significative pour les explorateurs, le commerce des fourrures et l’industrie du bois. Formant une frontière naturelle entre l’Ontario et le Québec, la rivière des Outaouais a contribué au développement du Canada et au choix d’Ottawa comme capitale nationale. 

Son environnement diversifié abrite l’une des tortues les plus rares au Canada. En 2017, célébrez le Réseau des rivières du patrimoine canadien avec nous! #NosRivieres #Outaouais

Ottawa Riverkeeper - Sentinelle de la rivière des Outaouais, 
Rideau Valley Conservation Authority, Ontario Travel

Canadian Heritage Rivers / Rivières du patrimoine canadien added 3 new photos.

La rivière des Français a été une importante voie de transport pour les voyageurs et pour la traite des fourrures. On attribue aux Hurons et aux Ojibwés d’avoir nommé la rivière pour décrire la route qu’empruntaient les explorateurs français, comme Étienne Brûlé, pour explorer l’intérieur des terres. Des espèces comme la couleuvre tachetée et le doré jaune, ainsi que 8 espèces végétales rares, vivent dans l’enceinte de ses forêts boréales.

Quelque 450 autres espèces végétales de la forêt boréale, des forêts des Grands Lacs et du Saint-Laurent, poussent le long de la rivière.

En 2017, découvrez les trésors du Réseau des rivières du patrimoine canadien qui racontent les récits du Canada. #Canada150 #NosRivieres

The French River was a major transportation and trade route used by Voyageurs and explorers. The Huron and Ojibwa gave the river its current name, describing the route French explorers such as Étienne Brûlé took as they explored inland. Species such as the eastern Massassauga rattlesnake and yellow pickerel, as well as 8 rare plant species, live in its boreal forests.

Another 450 plant species that represent both the boreal and the Great Lakes-St. Lawrence forest regions grow along the river.

In 2017, discover the treasures of the Canadian Heritage Rivers System, which tell Canada’s stories. #Canada150 #OurRivers

📷 J Paleczny
... See MoreSee Less

La rivière des Français a été une importante voie de transport pour les voyageurs et pour la traite des fourrures. On attribue aux Hurons et aux Ojibwés d’avoir nommé la rivière pour décrire la route qu’empruntaient les explorateurs français, comme Étienne Brûlé, pour explorer l’intérieur des terres. Des espèces comme la couleuvre tachetée et le doré jaune, ainsi que 8 espèces végétales rares, vivent dans l’enceinte de ses forêts boréales. 

Quelque 450 autres espèces végétales de la forêt boréale, des forêts des Grands Lacs et du Saint-Laurent, poussent le long de la rivière.

En 2017, découvrez les trésors du Réseau des rivières du patrimoine canadien qui racontent les récits du Canada. #Canada150 #NosRivieres

The French River was a major transportation and trade route used by Voyageurs and explorers. The Huron and Ojibwa gave the river its current name, describing the route French explorers such as Étienne Brûlé took as they explored inland. Species such as the eastern Massassauga rattlesnake and yellow pickerel, as well as 8 rare plant species, live in its boreal forests. 

Another 450 plant species that represent both the boreal and the Great Lakes-St. Lawrence forest regions grow along the river.

In 2017, discover the treasures of the Canadian Heritage Rivers System, which tell Canada’s stories. #Canada150 #OurRivers

📷 J Paleczny

Canadian Heritage Rivers / Rivières du patrimoine canadien shared Mersey Tobeatic Research Institute's photo.

Join us this afternoon along the banks of the Shelburne Heritage River, in Kejimkujik National Park and National Historic Site, as we welcome the arrival of 8 brave adventurers who undertook an exciting 5-day paddling journey that began all the way in Lake Joli in Digby County, Nova Scotia!
A celebration of this event and a free BBQ, led by Melissa and Todd Labrador, two local Mi'kmaw artists and canoe builders, will be open to the public at 4 pm. Meeting point will be Merrymakedge Beach (Parking lot 1). Spread the word!
#OurRivers #Canada150

Mersey Tobeatic Research Institute

Joignez-vous à nous cet après-midi sur les berges du PN et LHN Kejimkujik pour accueillir l’arrivée de huit valeureux canoteurs qui ont entrepris un voyage de cinq jours sur la rivière Shelburne. Leur aventure a débuté à Lake Joli, dans le comté de Digby, Nouvelle-Écosse. Une cérémonie d’accueil et un barbecue gratuit seront dirigés par Melissa et Todd Labrador, deux artistes Mi'kmaw locaux et constructeurs de canoë. L’événement aura lieu à 16 h et sera ouvert au public. Rendez-vous à la plage Merrymakedge (terrain de stationnement 1). Faites passer le mot!
#NosRivieres
... See MoreSee Less

Our canoeing friends on the Asoqmamkiajk (Shelburne) River found a little connectivity and sent us this photo yesterday. They said they are wet but warm! Come and join us for the welcome event and BBQ this Saturday May 13th at 4pm at Merrymakedge P1 in Keji, to celebrate Heritage Rivers #Canada150. Message or email info@merseytobeatic.ca to let us know how much food to put on the BBQ! Canada 150 represents a wonderful opportunity to explore and celebrate the natural and cultural wonders of #OurRivers. Learn more about the Canadian Heritage Rivers System Canadian Heritage Rivers / Rivières du patrimoine canadien.

Join us this afternoon along the banks of the Shelburne Heritage River, in Kejimkujik National Park and National Historic Site, as we welcome the arrival of 8 brave adventurers who undertook an exciting 5-day paddling journey that began all the way in Lake Joli in Digby County, Nova Scotia! 
A celebration of this event and a free BBQ, led by Melissa and Todd Labrador, two local Mikmaw artists and canoe builders, will be open to the public at 4 pm. Meeting point will be Merrymakedge Beach (Parking lot 1). Spread the word! 
#OurRivers #Canada150

Mersey Tobeatic Research Institute

Joignez-vous à nous cet après-midi sur les berges du PN et LHN Kejimkujik pour accueillir l’arrivée de huit valeureux canoteurs qui ont entrepris un voyage de cinq jours sur la rivière Shelburne. Leur aventure a débuté à Lake Joli, dans le comté de Digby, Nouvelle-Écosse. Une cérémonie d’accueil et un barbecue gratuit seront dirigés par Melissa et Todd Labrador, deux artistes Mikmaw locaux et constructeurs de canoë. L’événement aura lieu à 16 h et sera ouvert au public. Rendez-vous à la plage Merrymakedge (terrain de stationnement 1). Faites passer le mot!
#NosRivieres

La rivière Haute-Ristigouche au Nouveau-Brunswick était considérée comme un important corridor pour les premiers Européens qui se déplaçaient du fleuve Saint-Jean jusqu’au fleuve Saint-Laurent. En 1760, les Anglais ont détruit la flotte française au cours de la bataille de la Ristigouche, dernier combat naval entre la France et la Grande-Bretagne pour la possession de l’Amérique du Nord.

Aujourd’hui, elle demeure l’une des principales destinations de pêche à la mouche de l’Amérique du Nord. En 2017, découvrez les trésors du Réseau des rivières du patrimoine canadien qui racontent les récits du Canada. #Canada150 #NosRivieres ow.ly/BiVn30bDUWj

The Upper Restigouche River was an important transportation corridor for the early Europeans travelling from the St. John River to the St. Lawrence River. In 1760, the English destroyed the French fleet in the pivotal Battle of the Restigouche, the last naval battle between France and Great Britain for possession of the North American continent.

Today it remains one of North America’s premier fly-fishing destinations. In 2017, discover the treasures of the Canadian Heritage Rivers System, which tell Canada’s stories. #Canada150 #OurRivers ow.ly/fMIk30bDUUl
... See MoreSee Less

La rivière Haute-Ristigouche au Nouveau-Brunswick était considérée comme un important corridor pour les premiers Européens qui se déplaçaient du fleuve Saint-Jean jusqu’au fleuve Saint-Laurent. En 1760, les Anglais ont détruit la flotte française au cours de la bataille de la Ristigouche, dernier combat naval entre la France et la Grande-Bretagne pour la possession de l’Amérique du Nord. 

Aujourd’hui, elle demeure l’une des principales destinations de pêche à la mouche de l’Amérique du Nord. En 2017, découvrez les trésors du Réseau des rivières du patrimoine canadien qui racontent les récits du Canada. #Canada150 #NosRivieres    http://ow.ly/BiVn30bDUWj

The Upper Restigouche River was an important transportation corridor for the early Europeans travelling from the St. John River to the St. Lawrence River. In 1760, the English destroyed the French fleet in the pivotal Battle of the Restigouche, the last naval battle between France and Great Britain for possession of the North American continent. 

Today it remains one of North America’s premier fly-fishing destinations. In 2017, discover the treasures of the Canadian Heritage Rivers System, which tell Canada’s stories. #Canada150 #OurRivers     http://ow.ly/fMIk30bDUUl