Saskatchewan Sud

Rivières Saskatchewan Sud et Saskatchewan

sandbar_south_saskatchewan

Patrimoine naturel

Les rivières Saskatchewan Sud et Saskatchewan sillonnent le versant est des Rocheuses et s’écoule vers l’est à travers les Prairies, où elle rejoint la rivière Saskatchewan Nord à la Fourchette de la rivière Saskatchewan. La rivière Saskatchewan coule de là pour se frayer un chemin jusqu’au lac Winnipeg, avant de se jeter dans le fleuve Nelson, puis dans la baie d’Hudson.

Les tronçons mis en candidature de ces deux rivières se situent en Saskatchewan. Celui de la rivière Saskatchewan Sud s’étend de la frontière de l’Alberta jusqu’à l’endroit où elle rejoint les rivières Saskatchewan et Saskatchewan Nord. Le reste de la portion mise en candidature s’étend de ce point jusqu’à la frontière du Manitoba.

Parce que les rivières contiennent des barrages, elles ne sont pas désignées pour leurs valeurs naturelles, néanmoins, elles offrent un habitat à d’innombrables espèces d’oiseaux, de mammifères et de poissons. Le delta de la rivière Saskatchewan, qui chevauche la frontière entre la Saskatchewan et le Manitoba, est le plus vaste delta d’eau douce en Amérique du Nord.

Patrimoine culturel

Les rivières Saskatchewan et Saskatchewan Sud ont été mises en candidature pour l’importance de leur patrimoine culturel. Un certain nombre de sites archéologiques situés le long des rivières indiquent que la présence de peuples autochtones remonte jusqu’à 8 000 ans. Cette rivière a été une importante voie de transport et de commerce, en particulier pour le commerce des fourrures, et elles ont d’abord été empruntées par les peuples autochtones, puis par les commerçants européens. L’essor de la traite des fourrures et la colonisation croissante de la région entraînent divers conflits, particulièrement entre les Cris, les Pieds-Noirs, les Gros Ventres ainsi que les colons et les commerçants de fourrure européens. La rivière devient le théâtre d’affrontements, et tous les clans essuient des pertes. Les batailles de la résistance du Nord-Ouest, en 1885, comptent parmi les plus récents et les plus importants conflits entre Autochtones et Européens de l’histoire du Canada.

Batoche, une communauté métisse retrouvée le long des berges de la rivière Saskatchewan Sud en 1872, ainsi que la scène de la bataille de Batoche en 1885, sont maintenant commémorés par un lieu historique national. Pour les Métis, Batoche est à la fois un lieu de célébration de leur culture et un lieu sacré de résistance.

Patrimoine récréatif

Les calmes rivières Saskatchewan et Saskatchewan Sud sont parfaites pour une descente tranquille en embarcation. De nombreux lacs artificiels permettent la pratique de la voile et de toutes les formes de navigation de plaisance tout au long des rivières. Le parc provincial Pike Lake (en anglais seulement), situé à 30 minutes de route de la ville de Saskatoon, se trouve sur la plaine inondable de la rivière Saskatchewan Sud et offre un large éventail d’activités récréatives, comme la baignade, le camping, le pique-nique, le golf, la randonnée pédestre et la navigation de plaisance. Le parc provincial Saskatchewan Landing (en anglais seulement) sur le lac Diefenbaker, offre aussi des possibilités de camping, navigation, randonnées et d’autres activités récréatives.

La rivière Saskatchewan Sud s’écoule dans la région urbaine de Saskatoon, où elle offre de nombreuses activités, comme la randonnée, la marche, la pêche et le vélo le long de ses berges. Le centre d’interprétation Meewasin Valley (Meewasin Valley Interpretive Centre; site en anglais seulement), le sentier Meewasin (en anglais), le parc Wanuskewin (Wanuskewin Heritage Park – en anglais) et le Beaver Creek Conservation Area (en anglais) sont aussi d’excellentes sources d’information et de divertissement culturel dans la ville de Saskatoon et les environs. Dans la région, nombreux sont les festivals qui soulignent l’importance historique et naturelle des rivières.

Qui gère la rivière?

Les défenseurs de la candidature des rivières Saskatchewan Sud et Saskatchewan sont représentés par le groupe Partners FOR the Saskatchewan River Basin (en anglais seulement). D’autres acteurs importants dans la gestion de ces rivières sont la Meewasin Valley Authority (en anglais seulement), un organisme de conservation voué à la préservation des ressources naturelles et culturelles de la vallée de la rivière Saskatchewan Sud, et le ministère du Tourisme, des Parcs, de la Culture et du Sport de la Saskatchewan (en anglais seulement), qui assure la gestion du RRPC dans la province.

Faits intéressants

La partie est du lac Diefenbaker revêt une importance particulière, car elle abrite la plus grande population de pluviers siffleurs – une espèce en voie de disparition – en Amérique du Nord.

Photos