des Français

des Français

french_river___west_arm___jake_paleczny_2012-865

Patrimoine naturel

La rivière des Français traverse le Bouclier canadien et son parcours est ponctué de rapides, de chutes, de gorges et de lacs reliés dans sa course entre le lac Nipissing et la baie Georgienne. Des espèces comme la couleuvre tachetée et le doré jaune, ainsi que huit espèces végétales rares, vivent dans l’enceinte de ses forêts boréales. Quelque 450 autres espèces végétales qui représentent deux régions forestières, soit la forêt boréale et les forêts des Grands Lacs et du Saint-Laurent, peuvent être trouvées le long de la rivière.

Patrimoine culturel

La rivière des Français est depuis des siècles une importante voie de transport, comme en témoignent les nombreuses peintures rupestres et les sites archéologiques des peuples de la tradition archaïque du Bouclier et des Algonquins. Ces peuples ont été suivis des Hurons et des Ojibwés, qui donnèrent son nom actuel à la rivière pour décrire la route qu’empruntaient les explorateurs français, comme Étienne Brûlé, pour explorer l’intérieur des terres. Les explorateurs Jean Nicolet, Pierre Radisson, des Groseillers et La Vérendrye parcoururent la rivière entre 1629 et 1649.

La rivière a aussi joué un rôle de premier plan pour les voyageurs et la traite des fourrures. D’autres explorateurs, comme Alexander Mackenzie, Simon Fraser et David Thompson ont aussi remonté la rivière des Français pour se rendre plus à l’ouest et découvrir les rivières qui portent maintenant leur nom. La production de bois d’œuvre et le tourisme ont éventuellement remplacé la traite des fourrures comme pilier de l’économie sur cette voie navigable.

Patrimoine récréatif

De nos jours, la rivière des Français est un parc provincial de préservation de voie navigable et elle sert presque exclusivement à des fins récréatives. Cela s’explique aisément par les paysages naturels à couper le souffle, les merveilleuses activités nautiques, ainsi que les fantastiques lieux d’hébergement et les sites de camping. Pagayeurs, plaisanciers, randonneurs, ornithologues, chasseurs et pêcheurs profitent tous de ce que la rivière des Français peut leur offrir. L’accès à la rivière se fait par divers relais et marinas, des frais de mise à l’eau sont applicables.

Le centre d’accueil du parc de la rivière des Français, centre primé qui a été mis en place dans un partenariat entre Métis et Premières Nations locales, présente des expositions mettant en valeur la riche histoire des autochtones et la culture des Français et des Anglais qui ont vécu, travaillé et voyagé dans ces eaux au cours des siècles.

Qui gère la rivière?

Cette rivière patrimoniale coule dans le parc provincial de la rivière des Français géré par Parcs Ontario. 

Faits intéressants

Les terres humides qui se sont formées là où la rivière des Français se déverse dans la baie Georgienne sont l’habitat de la plus vaste population de woodwardie de Virginie.

Photos