Alsek

Alsek

img_2700-90_somewhere_alsek

Patrimoine naturel

Alimentée par les glaciers massifs des monts Saint-Élie, la deuxième plus haute chaîne côtière au monde, la rivière Alsek est une des plus remarquables rivières en milieu sauvage du Canada. L’aire désignée fait 90 km de longueur et se trouve dans la parc national et réserve de parc national Kluane, dans le secteur sud-ouest du territoire du Yukon. La rivière Alsek, qui est considérée comme le joyau le plus précieux de la réserve de parc national Kluane, revêt des caractéristiques naturelles impressionnantes, notamment un relief unique résultant du tumulte des eaux, des vents et des glaciers sur le paysage. Les aires que traverse l’Alsek renferment des écosystèmes importants, comme la chaîne de champs de glace Kluane des monts Saint-Élie où se trouvent les pics les plus hauts du pays. Les régions avoisinantes de l’Alsek sont l’habitat de nombreuses populations de mammifères et d’oiseaux, dont certaines sont en voie de disparition.

Patrimoine culturel

La vallée de l’Alsek est peu peuplée, mais quelques populations autochtones ont vécu dans la région pendant environ 10 000 ans. Les ancêtres des Tutchonis du Sud y sont d’ailleurs arrivés il y a environ 4 500 ans. On trouve dans la vallée des camps traditionnels de chasse, de pêche et de traite qui ont été utilisés pendant plus de 1 000 ans, notamment dans les villages de Nesketahin et Klukshu, situés juste à l’extérieur du parc. Les premiers hommes d’origine européenne y sont venus pendant la ruée vers l’or du Klondike.

Plus récemment, la région a été un point central de l’alpinisme et de la recherche en glaciologie.

Patrimoine récréatif

Le caractère isolé de cette région fait de la vallée de l’Alsek un endroit tout indiqué pour ceux qui ont l’esprit aventureux. Plusieurs voyagistes privés et commerciaux offrent des excursions de descente en eaux vives de 3 à 14 jours; mais les points de départ ne sont accessibles que par aéronef. La rivière est caractérisée par de puissantes vagues, un courant fort, des rapides dangereux, une eau très froide même en été (en moyenne de 2 à 4 degrés Celsius seulement) et des vents pouvant atteindre les 100 km/h. Néanmoins, ses eaux sont le paradis des pagayeurs en eau vive.

Qui gère la rivière?

La partie désignée de la rivière Alsek coule dans les limites du parc national et réserve de parc national Kluane et elle est gérée par Parcs Canada.

Fait intéressant

Une portion de 45 km de la rivière Alsek traverse une zone de préservation spéciale qui protège l’habitat des grizzlis et de rares espèces végétales.

Le parc national et la réserve de parc Kluane bordent trois autres zones protégées d’envergure : le parc national Glacier Bay et Wrangell-St. Elias en Alaska, et le parc provincial Tatshenshini-Alsek de la Colombie-Britannique. L’ensemble formé par ces parcs a été classé site du patrimoine mondial de l’UNESCO et est devenu la plus grande aire au monde à se voir octroyer une protection internationale.

Photos