La rivière Humber – Promouvoir le patrimoine culturel

La rivière Humber – Promouvoir le patrimoine culturel

Une alliance déterminée

humber_bridge_istock_000003957516large[1]La Humber Watershed Alliance travaille depuis près de deux décennies à la préservation et à la protection du patrimoine écologique, historique et culturel de la rivière Humber dans le secteur ouest de Toronto. Cette alliance remarquable de bénévoles regroupe des résidents, des élus, des groupes communautaires, des organismes gouvernementaux et des entreprises locales. Leurs efforts ont mené à la désignation de la rivière Humber comme rivière du patrimoine canadien en 1999.

Une rivière urbaine remarquable

La rivière Humber est l’une des premières rivières urbaines désignées et elle demeure la seule rivière du patrimoine canadien desservie par une station de métro!

Une intendance primée

En 2011, deux grands projets ont valu à l’alliance un prix de la fondation Héritage Canada. Le répertoire des ponts patrimoniaux de la rivière Humber (site en anglais seulement) fait l’inventaire de 33 ponts sur la rivière Humber. C’est l’un des répertoires de ce type les plus complets au Canada, et il illustre clairement l’état des infrastructures patrimoniales de la rivière Humber. Ce répertoire aide l’alliance à protéger les ressources culturelles de la rivière.

Les récits entourant la rivière

Le deuxième projet primé est le Sentier partagé (en anglais seulement) : le parc historique de Toronto. Le Sentier partagé suit les méandres naturels de la rivière. Des panneaux d’interprétation détaillés et une dizaine de cercles thématiques racontent l’histoire du patrimoine autochtone de la rivière, la traite des fourrures et les impacts environnementaux de l’industrie hydraulique.

Ces deux importants projets ont mené à la création de nouveaux partenariats et à une plus grande sensibilisation du public en regard du rôle de la rivière dans le développement de Toronto.

Le relevé de notes de la rivière

L’alliance surveille plus d’une vingtaine d’indicateurs pour produire des « relevés de notes » périodiques du bassin hydrographique. Ces relevés de notes donnent une évaluation de la façon dont les ressources patrimoniales et la topographie sont protégées. Ils portent sur l’état de santé de la végétation naturelle, des poissons et de la faune, et apportent des réponses à des questions importantes. Par exemple, dans quelle mesure les eaux de la rivière sont-elles propres à la baignade? Quel est l’engagement du public dans l’intendance de la rivière?

L’alliance a récemment accordé la note « C » ou « passable » à l’état de santé du bassin hydrographique.

Les faits concernant la rivière Humber

La rivière Humber a été désignée rivière du patrimoine canadien pour ses valeurs historiques et récréatives. Située dans une zone de transition entre la région forestière des Grands Lacs et du Saint-Laurent au nord et la région forestière des feuillus (carolinienne) au sud, la rivière Humber abrite des espèces communes aux deux régions. Quatre cent-soixante-treize (473) sites archéologiques y ont été répertoriés par le ministère ontarien de la Citoyenneté, de la Culture et des Loisirs. Ces sites témoignent de toutes les époques de l’occupation humaine du bassin hydrographique de la rivière Humber.