Rideau FR

Amélioration de l’accès à une voie navigable urbaine

En mai 2016, Parcs Canada, en partenariat avec la Commission de la capitale nationale, a installé, dans le cadre d’un projet pilote estival, une série de quais flottants le long de la voie navigable Rideau afin de créer des points d’accès pour les canoteurs et les kayakistes. Ce projet fait partie d’un investissement dans de nouveaux éléments d’infrastructure et dans la remise en état des murs, des quais, des ponts et des écluses du canal.
La voie navigable Rideau, qui fait partie du Réseau des rivières du patrimoine canadien depuis 2000, parcourt 202 km de lacs, de rivières et de canaux entre Kingston et Ottawa. Il s’agit d’une destination récréative très fréquentée par les amateurs de canot, de kayak et de navigation de plaisance. La voie navigable possède également une riche histoire : on y emploie toujours des mécanismes d’origine installés au milieu du XIXe siècle, notamment 47 treuils à patins. Le canal Rideau a par ailleurs été désigné site du patrimoine mondial par l’UNESCO.

Découvrir une ville depuis ses cours d’eau

Avant le projet pilote, les embarcations non motorisées ne jouissaient que d’un accès limité à la voie navigable puisqu’il n’existait aucune rampe de mise à l’eau à leur disposition au centre-ville d’Ottawa.
Dès juin 2016, deux nouveaux quais ont été installés pour l’été le long de la voie navigable, ce qui améliore l’accès pour les utilisateurs récréatifs du cours d’eau et favorise la pratique de nouveaux sports aquatiques comme la planche à rame. Le premier quai se trouve au ruisseau Patterson, dans le quartier Glebe, et le second dans le Vieux Ottawa-Est. Il s’agit d’un de plusieurs nouveaux points d’accès qui pourraient être aménagés sur la voie navigable entre Kingston et Ottawa.
Lors du dévoilement du quai du ruisseau Patterson, la députée fédérale d’Ottawa-Centre, Catherine McKenna, également ministre de l’Environnement et du Changement climatique ainsi que ministre responsable de Parcs Canada, s’est jointe à des membres d’associations communautaires locales et à des résidents des quartiers adjacents au Rideau pour naviguer en flottille dans le centre-ville. Ces pagayeurs, comme beaucoup d’autres amateurs de sports nautiques, pourront dorénavant utiliser plus facilement le canal Rideau.
Les pagayeurs du centre-ville peuvent également pratiquer leur passe-temps au superbe lac Dow, où a également lieu chaque année le festival des tulipes qui attire des milliers de touristes et de résidents des environs.

Rapprocher les Canadiens de la nature

L’aménagement de quais le long de la voie navigable Rideau est un bon exemple de mesure qui facilite l’accès aux cours d’eau pour les citadins. Lorsque les membres de la collectivité pagayeront le long de cette rivière du patrimoine canadien, ils pourront non seulement faire l’expérience de la nature en plein cœur de la capitale nationale, mais aussi découvrir l’histoire exceptionnelle de cette merveille d’ingénierie civile datant du XIXe siècle.